Ustensiles nécessaires à la cérémonie du thé

Pour que la cérémonie du thé japonais soit parfaite, vous avez également besoin d'ustensiles adéquates. Les Japonais appellent Dogu l'équipement qu'ils utilisent pour les cérémonies du thé.

Ustensiles nécessaires à la cérémonie du thé

Avoir tous les outils mentionnés en fonction des styles de cérémonie du thé et de leur thème principal, cela signifierait remplir un livre d'au moins deux cents pages. Nous nous en tiendrons à l'équipement de base dédié à la cérémonie japonaise du thé.

La boite à thé

En japonais, on l'appelle "cha-ire" et il est généralement grand et mince, mais peut prendre de nombreuses formes. Ce qui est commun à tous les "cha-ire" est le fait qu'ils ont un couvercle en ivoire avec une feuille d'or en dessous. Ils sont généralement en céramique. La boîte à thé est habituellement utilisée pour la préparation du Matcha et il s'agit d'une pièce de grande qualité. L'invité principal de la cérémonie demandera à voir le caddie comme une forme de respect envers l'hôte.

» Voir les ustensiles pour la cérémonie de thé japonais

Fouet à thé

En japonais, il est appelé "chasen" et est sculpté dans un seul morceau de bambou. Chasen est composé de trois sortes de bambou : fumé, frais ou séché, et les têtes des chasen sont très fines, moyennes ou très rugueuses. L'utilisation du fouet à thé dépend du type de thé que l'hôte veut préparer, qu'il s'agisse d'un matcha épais ou d'un matcha plus fin. Le fouet à thé n'est pas considéré comme faisant partie du Dogu, bien que la cérémonie du thé ne puisse être finalisée sans lui.

Cuillère à thé

Elle est également connue sous le nom de "chashaku", étant sculpté à partir d'un seul morceau de bambou. C'est un outil important car les proportions de matcha ne seraient pas correctement mesurées sans elles. Les cuillères à thé peuvent avoir des formes ou des couleurs différentes selon la cérémonie, mais elles sont cachées aux yeux des invités.

Bol à thé

Il est connu en japonais sous le nom de "chawan", étant l'outil essentiel de toute la cérémonie car le thé ne peut être bu sans lui. Les bols à thé sont disponibles en différentes tailles et couleurs selon la cérémonie pour laquelle ils sont utilisés ou selon le type de thé, matcha épais ou fin. En hiver, les bols plus profonds sont utilisés pour garder le thé chaud plus longtemps. Les bols obtiennent le nom de leurs créateurs ou propriétaires ou sont fréquemment nommés par un maître de thé. Il y a des histoires sur des bols de plus de trois cents ans qui sont encore utilisés aujourd'hui lors d'occasions spéciales. Les bols les plus appréciés sont ceux qui présentent des irrégularités et des imperfections car on considère qu'ils ont une longue histoire, nécessitant respect et vénération.

» Voir la sélection de thé japonais

Tissu de soie

Connu en japonais sous le nom de "fukusa", cet outil représente un tissu de soie carré utilisé pour manipuler les récipients chauds lors de la préparation du thé ou pour le nettoyage rituel. La plupart du temps, le tissu de soie n'a qu'une seule couleur, sans motif. La distinction de couleur dépend du sexe de l'utilisateur car pour les femmes elle peut être rouge ou parfois orange et pour les hommes elle est généralement violette.

Pot de fer

Le "Kama" en japonais est utilisé pour chauffer l'eau pour le thé. Les pots sont généralement transmis de génération en génération et ont des noms spéciaux dérivés de l'histoire du propriétaire. Les Kama sont généralement ronds avec des rebords arrondies et de formes diverses (certains sont tournés vers l'intérieur, d'autres vers l'extérieur), tandis que d'autres sont larges ou étroites. Souvent, les Kama ont la forme d'un visage d'ogre, mais ils peuvent avoir le visage d'un lion rugissant, de montagnes lointaines, de pommes de pin ou de pousses de bambou.